Appel décision conseil de classe

d)Préciser les propriétés de parité de Fn en fonction de n 2)Calculer Fn+1(x)+Fn-1(x) pour tout n * et pour tout x D 3)Déduire de ce qui précède que Fn se prolonge à en une fonction polynomiale unique, dont on précisera le degré ainsi que le coefficient dominant.

Si Macron est le président, les évolutions catastrophiques que nous connaissons depuis quatre décennies se poursuivront et nous descendrons de nombreuses marches supplémentaires.

Account Options

Les modèles et les résultats Plusieurs approximations des prix de l'option américaine de vente avec et sans dividendes sont proposées dans la littérature financière et dans des revues de mathématiques.1 (26) L'analyse de Merton () donne le prix de l'option de vente pour une échéance infinie.

Ce qu'il y a du sûr, mon cher Corto, c'est que Valls n'a pas attendu que le PS ait gagné les élections pour commencer les limogeages.

Michel Gaudin, Préfet de police de Paris qui est à un an de la retraite. Mais seules les mauvaises langues oseront parler de chasse aux sorcières. Pourtant, a contrario d'autres boutiques, vous y seriez reçu courtoisement. Je déteste le ton populassier de votre pote et n'en n'use guère que chez lui ou occasionnellement avec les membres de sa cour, ici ou là.

Accessoirement, il semblerait que nous partagions, quelque peu, des goûts musicaux et automobiles. Comme quoi il y a toujours des sujets sur lesquels on peut s'entendre. Oui, c'est possible, tant qu'on ne met pas la politique sur le tapis.

Ceci dit, il y aura toujours un gouffre entre vous et moi. Nos conceptions de la société sont irrémédiablement inconciliables et j'approuve Copé, une fois n'est pas coutume, lorsqu'il parle de guerre à conduire. Je le trouve même timoré. Mais bon, je ne suis pas plus républicain que démocrate. Non je n'ai aucun problème avec le vote des français mais une cohabitation serait du gâchis.

Ce gouvernement mérite de faire ses preuves. Et depuis que le petit nerveux n'est plus là, on sent que ce gouvernement peut repartir sur des bases plus saines. Mais bon dire ça ici, entre les frontistes, les réacs, les royalistes et les UMPopulistes c'est comme pisser dans un violon.

Ceci dit j'étais content de lire des royalistes mais je me demande comment ils vivent leur anachronismes au quotidien.

Assez bien en fait. Il suffit de ne plus avoir de télévision, ou de ne s'en servir que pour visionner des docus et des dvd, n'écouter que Radio Courtoisie et piocher l'info çà et là. La proximité d'une paroisse traditionaliste aide beaucoup également. Vivre dans une commune où l'immigration avec ou sans papiers est encore anecdotique, ça aide également.

Encore que sur ce point 11 ans de mandat socialiste ont contribué à changer les choses, périphériquement pour l'instant, mais ça ne saurait durer.

Votre problème El Camino, c'est que votre alpha et votre oméga c'est la république. Vous adorez un régime imbécile qui est soi-disant indivisible. Or, et ce n'est pas le seul de ses paradoxes, le jeu partisan crée non seulement des clientèles qui ne peuvent être contentées que par la promesse de la spoliation des autres à leur profit et sur ce plan la gauche est championne toutes catégories , mais il est facteur de divisions.

Le summum de la tartuferie étant atteint avec le miracle du suffrage universel qui ôterait tout esprit partisan au président une fois élu. Pour ce qui est de mon anachronisme, un petit éclairage personnel: Mon cher Corto, si l'on veut battre la gauche il faut une véritable union des droites. Il faut sortir du terrorisme intellectuel dans lequel la gauche tient la droite depuis des décennies.

Le pays est majoritairement à droite, mais la gauche détient le monopole de l'idéologie. Il est temps que cela cesse. Une lettre ouverte a même été écrite à cette intention: Il faut arrêter d'être la droite la plus bête du monde. Le degré 0 de la connaissance et du réalisme économique. Je reconnais néanmoins que le FN de La marine commence a avoir quelques personnages un peu moins ignares sur la question.

Alors, d'ici quelques années Le FN n'est de droite que sur les questions sociétales, les plus importantes à mon sens. Le tournant vaguement libéral du FN n'a eu lieu que durant les années Reagan et en fait il n'a été qu'une parenthèse vite fermée. Pour le reste, croire que quoi que ce soit de bon puisse sortir des urnes, c'est croire au Père Noël. Seul un Pinochet ou un Franco hexagonal pourra nous sortir de l'ornière et mettre les gauchistes au pas. Seulement voilà, le fond n'a pas encore été touché, les français n'ont pas encore bouffé assez de m Je suis assez d'accord avec vous sur le système électoral.

Vous le savez je suis royaliste, mais nous vivons dans un tel système. L'Alliance Royale, utilise les élections pour faire entendre sa voix. Je ne me fais guère d'illusion sur l'issue, mais je pense qu'on ne peut laisser tous les pouvoirs à la gauche. Il est nécessaire qu'il y ait un contre-pouvoir. Sur un Pinochet ou un Franco, malheureusement ça ne sert pas à grand chose, puisque le Chili tout comme l'Espagne sont des démocraties aujourd'hui et pour la dernière applique le programme sociétal que veut imposer Hollande à la France.

Je suis royaliste également, légitimiste plus précisément. Alliance Royale fait fausse route à mon sens. Ce n'est pas en jouant le jeu de l'ennemi qu'on peut l'emporter. S'il y avait seulement un véritable parti de droite, je crois que je pourrais me laisser aller à voter aux législatives.

Seulement voilà, l'UMP n'est pas un véritable parti de droite, le MoDem n'en parlons pas et le Nouveau Centre n'est qu'une plaisanterie. Donc, je vais m'abstenir. Quoi qu'il puisse sortir des urnes nous auront droit aux câlineries en direction des étrangers qu'ils soient légaux, illégaux ou munis de papiers estampillés RF attestant de leur soi-disant qualité de français.

Nous auront droit aux mesures sociétales mortifères. Quant à Franco ou Pinochet, si je suis d'accord avec vous sur les fins de régime, ils ont eu au moins le mérite de rappeler à la chienlit qu'elle est sa véritable place. Il est vrai que la monarchie espagnole a été une déconvenue. On aurait pu croire à une restauration catholique. Reste la Divine Providence. C'est encore faciliter la chose a la gauche. Le seul problème, c'est que je peine à voir où la droite se trouve: Au risque de nous trouver confrontés à des problèmes considérables.

Et on va se mettre des obligations de résultat. Si ce volontarisme républicain ne fonctionnait pas, il faudra alors que la République passe à des méthodes plus contraignantes encore.

Sarko avec ces discours a participé à la montée du FN, sans aucun doute. Il s'en mord avec les doigts. J'ai toujours dit que la montée du Fnétait de la responsabilité de la gauche mais aussi de la droite dite classique qui n a jamais su se saisir de certaines problématiques qui faisaient le lit du FN: Et là, y a du boulot. Je crois que l'Alliance n'a pas la prétention à avoir beaucoup d'élus.

Ce qu'elle veut c'est que le royalisme soit plus connu et pas que de petits groupuscules que nous sommes. Je suis d'accord avec vous qu'il n'y a pas une grand différence entre la droite classique et le PS. Ils sont tous les deux héritiers des Lumières. J'en ai suffisamment parlé sur mon blog. A la présidentielle, j'ai voté Marine au 1er tour et me suis abstenu au 2e.

En ce qui concerne la Providence, j'ai longtemps été comme vous, mais en ce e année de la naissance de Ste Jeanne d'Arc, il est bon de rappeler ce qu'elle a dit: N'oublions pas que c'est le raisonnement qu'à tenu le comte de Chambord et l'on voit ce que cela a donné. Il lui a manqué un peu de pragmatisme. Mais ne refaisons pas l'Histoire.

A son époque la France était envahie par les armées étrangères comme elle l'a été en Aujourd'hui j'entends le mot "combattons" comme "agissons", "battons-nous" pour nos idées. Non Corto, les païens ne sauraient détenir la vérité. Je suis un peu fatigué ce soir.

Au lieu de lire en ce e année de la naissance En ce qui concerne le paragraphe sur le comte de Chambord,c'est sont providentialisme qui lui a été fatal. Le Bx Pie IX, qui n'était pourtant pas un progressiste aurait dit à propos du refus du prince d'accepter le drapeau tricolore: Oui, mais il s'agissait-là du véritable étendard de la France au lieu de ce vulgaire torchon tricolore, symbole de l'ordure, du meurtre et du mensonge.

Je comprends le Comte de Chambord, qui failli sur ses principes, faillira par la suite. Au pire, j'ai toujours considéré que le plus important était moins de disparaître que la manière dont on disparaît. Il vaut mieux préserver l'honneur que de composer, de se commettre. Désolé d'intervenir sur un sujet où mes lumières sont incertaines assurément plus que les vôtres, en tout cas , mais il m'avait semblé lire que le refus du Comte de Chambord au sujet du drapeau n'était qu'un prétexte.

Avant tout, il n'aurait pas voulu en reprenant une France affaiblie par la guerre l'amener à une nouvelle défaite contre l'Allemagne.

Il n'aurait voulu ni rendre cette guerre inéluctable à court terme du fait de sa présence, ni assumer l'affaiblissement et l'humiliation de cette époque. Ça me semble plus tenir de la légende entretenue après coup. Je ne me souviens pas avoir trouvé trace de cela dans la correspondance qui a été publiée. Vos propos me rappellent ceux que j'ai tenu sur mon blog avec ce billet: Cela semble contredire ce que je viens de vous dire.

Je ne le sais que trop bien. Mon coeur me dit qu'il faut demeurer fidèle à ses principes quitte à être oublier aux oubliettes de l'Histoire et ma raison me dit d'être pragmatique et d'agir avec des français patriotes d'où qu'ils viennent. C'est la tension de ma vie et ça le sera jusqu'à mon dernier souffle, je le crains. Que les journaleux classent tel ou tel parti à droite ou à gauche peu importe, l'important est pour ceux qui ne veulent absolument pas de Flanby de définir une stratégie de vote … Le Front National est-il a droite ou à gauche?

Soyons conscients que le Front National, devenu "Bleu Marine", reste l'allié historique objectif des socialistes, et que pour asseoir son influence il veille avant tout à faire perdre la droite… François Mitterrand avait parfaitement su profiter de ce pouvoir de nuisance du FN… Il y a aussi le Modem.

François Bayrou a commis une erreur impardonnable en prenant le parti de Flanby, il doit être sanctionné: Alors bonjour les dégâts…. Le FN reste avant tout un parti de droite ds le sens où il rejette le progressisme que revendique et promeut la gauche. Il partage beaucoup de valeurs de la droite: Par contre , oui, Mitterrand fut le premier qui comprit que le Fn était une excellente arme, si ce n'est la meilleure, pour faire perdre la droite.

Quant au Modem, c'est bien un parti de centre droit qui aura énormément de mal a se remettre de la trahison de Bayrou. Trahison que je denonçai ds un billet précédent. Pour Juppé, je ne serai pas aussi sévère que toi. Et pourtant Juppé, au delà de sa suffisance, est bel et bien une machine à perdre, en plus d'être un pur produit de la technocratie française dans ce qu'elle a de plus détestable.

J'ai vu que vous citiez Nosseigneurs de Ségur, Gaume et Delasuss. C'est rare, de nos jours, de tomber sur des lecteurs de ces saints hommes. Pour ce qui est de la tension que vous ressentez, j'avoue y être soumis parfois, mais à chaque fois je me rappelle que seule vaut la fidélité aux principes.

Il faut dire que je suis presque quotidiennement au contact d'élus de la raie publique, ça aide à conserver le cap. Oui c'est vrai que ces auteurs sont inconnus de nos contemporains mais ce qui est plus curieux de nos milieux. Le déficit français des échanges extérieurs par exemple, qui tend à devenir structurel, est une conséquence des politiques de délocalisations, les échanges internationaux recouvrant en réalité des échanges internes aux entreprises multinationales. Ils sont une mauvaise nouvelle pour ceux dont on augmente les impôts afin de les financer.

Mais une bonne nouvelle pour les banques qui prêtent aux Etats. De même encore pour le chômage. Il constitue bien entendu une mauvaise chose pour les chômeurs.

Les Français sont divisés parce que leurs objectifs et leurs intérêts ne sont pas conciliables. La France de souche de classe moyenne et populaire, ensuite.

La France immigrée enfin. La première et la troisième sont alliées contre la deuxième. Les intérêts des deux blocs ainsi constitués sont antagonistes: La campagne de M. Macron a été bâtie notamment sur cette promesse: Renouveler les pratiques politiques. Renouveler le personnel politique. Ouvrir la sphère politique à la société. Là encore ces objectifs et ces slogans sont illusoires. De savoir mentir et renier sa parole. La volonté de renouveler les pratiques politiques révèle là encore une confusion quant à la nature de la politique.

La politique a bien des points communs avec la guerre, dont elle est un substitut. Les politiciens sont des tueurs amoraux. Renouveler, rassembler, réussir, autant de sornettes destinées à amadouer le bon peuple crédule, avide de paix civile et de tranquillité personnelle.

Le président élu était le candidat du système. Il a été soutenu par la totalité de ses composantes: Le mandat de F. Hollande était en effet unanimement considéré comme raté. Depuis plusieurs années, il ne faisait pas de doute pour tous les observateurs que la droite allait revenir au pouvoir en Macron se situait objectivement dans la continuité de F. En dépit de cet héritage encombrant, E. Macron, qui était un ministre important du gouvernement socialiste il y a encore quelques mois, a pourtant été élu.

Pour réussir ce tour de force, le Système devait éliminer F. Si le Système récusait F. Mais parce que F. Macron avec les choix principaux du Système. Le Système a alors résolu de monter une opération ad hominem de déstabilisation de Fillon. Ont été mis en avant le fait que F. Les juges ont été également enrôlés pour déclencher des investigations et des mises en examen avec une célérité particulière et inhabituelle. Enfin, tandis que la justice et les médias étaient instrumentées de façon partiale pour détruire la candidature de Fillon, E.

Sans doute faut-il prendre en compte dans la défaite de F. Cette élection présidentielle a donc été manipulée. Ce constat nous conduit pour notre part à tirer ces deux conclusions. Elle confirme également nous semble-t-il que le Système mondialiste et immigrationniste est de nature totalitaire voir cette chronique: Guilluy voir cette chronique: Les électeurs de Macron sont les gagnants des politiques suivies depuis quarante ans par la classe dirigeante.

Ils ont voté massivement Le Pen ou se sont abstenus. La troisième France est celle des immigrés. Si leur présence pèse de façon significative sur le vote des autres électeurs, ils ne votent pas eux-mêmes de façon encore massive. Une partie importante des immigrés, de nationalité étrangère, ne bénéficient pas du droit de vote. Ceux des immigrés qui votent appuient bien entendu la politique immigrationniste conduite par la classe dirigeante.

La classe dirigeante et ceux qui la soutiennent forment une alliance avec la France des immigrés: Une recomposition significative de la vie politique française est manifestement en cours. Quatre forces politiques sont désormais en présence: La plupart des électeurs socialistes ont voté au premier tour soit pour Macron soit pour Mélenchon. A droite quelques élus des Républicains ont dès à présent rallié le mouvement de Macron.

Si au contraire le parti de Macron emporte la majorité, on peut penser que la droite éclatera. Comme le Parti socialiste, le parti Républicain est lui aussi composé de deux tendances dont les positions sont fortement opposées. Une partie de la droite, autour de Juppé, de Raffarin, de Kosiusko-Morizet, de Pécresse ou de Lemaire, partage des positions identiques à celles de Macron: Comme le PS et comme les Républicains, le FN lui aussi comprend deux lignes politiques fortement opposées.

Philippot, une ligne souverainiste et socialement de gauche. Le nouveau paysage sera alors le suivant:. Cette évolution impliquera un changement de ligne du Front national et un remplacement de son actuelle direction. Confirmation du caractère totalitaire du Système. Recomposition en cours aux contours incertains. En fustigeant avec agressivité au cours du débat les politiques défendues par le Système et son candidat Macron, elle a exprimé de façon sincère la colère éprouvée par tous ceux qui subissent les effets des politiques suivies depuis quarante ans: Cette colère est contre-productive: Trois France se font face désormais.

La classe dirigeante, incarnée cette fois-ci par E. Macron, déploie depuis quatre décennies, avec morgue et cynisme, sa politique mondialiste et immigrationniste. Tel est le tragique de la situation. Les sondages donnent E. Comment Marine Le Pen pourrait-elle in extremis renverser les choses et conjurer le sort contraire? Compte-tenu de ces éléments, Marine Le Pen devrait se fixer trois priorités. Il faut proscrire les décibels et les sourires carnassiers parfois à la limite du vulgaire.

Souligner les points importants par des silences. Sur le fond M. Macron a été conseiller et ministre de F. Il est également soutenu par la quasi-totalité des politiciens de gauche, de droite et du centre, qui se succèdent à la faveur des alternances pour poursuivre la même politique. Il est soutenu par tous les pouvoirs: Il est soutenu par le patronat et par les banques qui ont financé sa campagne.

Il est le candidat du Système qui gouverne et verrouille le pays depuis quarante ans. Ces accusations, inchangées depuis la création du Front national, sont des tentatives de diversion qui visent à effrayer. Macron est le candidat immigrationniste. Il lui faudra insister sur un point déterminant.

En un mot M. Le Pen devrait au cours de ce débat axer ses interventions sur le seul sujet qui vaille. Marine Le Pen met en avant pour cette dernière semaine de campagne le thème de la submersion migratoire. Cela doit vous convenir? Oui elle insiste sur ce thème et utilise enfin les expressions qui conviennent. Mais elle le fait dans les tous derniers jours parce que les sondages indiquent un tassement des intentions de vote.

Expulser les fichés S. Tout cela est dérisoire. Le Pen a fait une mauvaise campagne. Les erreurs de positionnement de Mme. La raison de cette situation paradoxale est simple. Mais tout le monde veut éviter la guerre civile et la violence.

Sur cette question vitale, les Français sont donc dans une position parfaitement schizophrénique: Mais nous reviendrons sur cette question de la stratégie du FN plus tard. Tous les sondages donnent M. Le Pen systématiquement battue au second tour. Vous les croyez fiables sur ce point? Oui elle sera battue, et largement. Mais les erreurs de positionnement de Mme. Le Pen , dont je viens de parler, ne sont pas la cause première de cet échec prévisible.

La cause première est ailleurs et elle est toute simple: Il faut une retenue, une maîtrise de soi-même, une certaine profondeur, une forme de gravité que chacun doit ressentir. Elle en est dépourvue. Mais il a été élu par défaut, parce que la personne de Sarkozy était rejetée. Au bénéfice de Hollande. Les sondages montrent que les quatre premiers candidats sont très proches les uns des autres. Les résultats du premier tour sont donc hautement imprévisibles.

Un second tour Le Pen-Mélenchon par exemple? Je me suis trompé. Je vais tout de même me risquer à faire un nouveau pronostic. Je ne crois pas une seconde que Mélenchon puisse être au deuxième tour. Au dernier moment les électeurs vont voter utile.

Je choisis Fillon, pour espérer barrer la route à Macron. Je croyais que vous étiez en désaccord avec son projet de purge libérale? Macron est le candidat c hoisi par le Système pour poursuivre la politique suivie depuis quarante ans: Je choisis Fillon, qui me paraît, et de loin, moins pire.

Sur la question de la mondialisation, Fillon et Macron ont les mêmes positions. Je suis certes en désaccord avec les positions économiques de Fillon et ses projets dans ce domaine: Sur les enjeux sociétaux, Macron accentuera les évolutions libertaires.

Copyright © 2017 · All Rights Reserved · Maine Council of Churches