Comment interpréter les bandes de Bollinger ?

Enfin, le calcul des bandes de Bollinger est basé sur une théorie statistique, celle de la loi dite “normale”, afin de simplifier et de modéliser le marché. Or, cela ne correspond pas à la réalité.

Les BB ont donné naissance à deux variantes moins connues: Le Triangle Leçon Je vous en parle un peu plus bas. Chart par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous. Par contre si l'extrême de la période précédente est touché, mais pas dépassé, le spéculateur prendra position à l'ouverture de la période suivante que si le cours de clôture se fait à l'extérieur de la bande de Bollinger.

Menu de navigation

Interprétation des bandes de Bollinger. - La tendance et la volatilité du marché. Les bandes de Bollinger permettent de détecter la tendance et la volatilité du marché. Pour connaître la tendance il convient d'utiliser ce modèle de la même manière que l'interprétation de la moyenne mobile.

En T1 les cours sortent des bandes de Bollinger, et, en général, un gap et une accélération doivent être observés si le cours passe au-dessus de la bande supérieure, le cours d'ouverture doit être proche du plus bas et celui de clôture, proche du plus haut.

Il est très important, dans la lignée de ce qui vient d'être dit, que le cours de clôture se situe à l'extérieur des bandes. De plus en T1 on doit observer sur les bandes une divergence, c'est-à-dire que la bande haute doit augmenter et la bande basse diminuer elles partent toutes les deux dans une direction opposée. Plus cette symétrie sera parfaite l'angle formé lors de la divergence plus le décalage de cours attendu aura du potentiel.

Il est important que cet angle soit ni trop faible ni trop élevé. Un angle trop important veut dire que la hausse de la volatilité est trop faible pour pouvoir provoquer un décalage important.

Au contraire un angle formé trop faible 90 degrés veut dire que la hausse de la volatilité est trop importante pour pouvoir continuer à son rythme. Lors de la phase de confirmation, plusieurs conditions doivent être remplies.

Dans le cas le plus favorable, l'extrême observé en T1 doit être strictement dépassé, avec une poursuite de l'accélération. Si ces conditions sont remplies, le spéculateur pourra prendre position à l'ouverture de la période suivante. Par contre si l'extrême de la période précédente est touché, mais pas dépassé, le spéculateur prendra position à l'ouverture de la période suivante que si le cours de clôture se fait à l'extérieur de la bande de Bollinger.

De plus lors de cette période T2 il est important de surveiller l'évolution de la bande opposée de Bollinger. Il est préférable que celle-ci reste symétrique et ne stagne pas par rapport à l'autre bande. Lors de cette phase, l'opérateur doit pouvoir se forger une opinion sur la nature du marché à venir. Est ce que le mouvement sera violent et rapide dans ce cas on parle de bulle?

Ou, sera-t-il d'une durée plus longue? Lorsque les cours, après être sortis des bandes de Bollinger, reviennent coller à cette bande et que le parabolique croise la moyenne mobile, tandis que l'autre bande continue de diverger, il y a de fortes chances d'être en présence d'une formation de parallèle.

La pente de la moyenne mobile est faible voire horizontale et les bandes s'expriment sous la forme d'un canal. La largeur du canal dépend de la volatilité lors de cette séquence. Plus l'amplitude de l'écartement des bandes de Bollinger est resserrée dans le canal représentant la tendance faible, plus le potentiel de hausse ou de baisse à la sortie du canal est important.

Selon la configuration du marché, un prix au contact d'une bande inférieure supérieure peut être le signe d'un retournement qui ira chercher la bande supérieure inférieure. Il faut toutefois bien considérer l'ensemble des indications données par le marché. Lorsqu'un actif connaît une forte impulsion haussière ou baissière, il n'est pas rare que les cours dépassent les bornes des bandes.

Les cours ayant atteint voire dépassé les limites des bandes peuvent suivre plusieurs scénarios:. Les tradeurs ou investisseurs qui souhaitent faire des aller-retour sur une valeur, peuvent utiliser les bandes de Bollinger lorsqu'elles forment un canal d'amplitude suffisante. Ils suivent la tendance, haussière ou baissière, à la sortie du canal, jusqu'à ce que cette tendance s'affaiblisse et que les bandes reforment de nouveau un canal. Une autre approche consiste à attendre d'être dans une situation neutre et d'acheter vendre sur la borne supérieure inférieure des bandes.

Comme toujours en analyse technique, l'information donnée par un outil doit être considérée selon un point de vue statistique, sans garantie absolue et en complément d'autres informations.

John Bollinger lui-même indique qu'il ne faut pas avoir une attente trop élevée autour de cet outil et qu'il s'inscrit dans une approche plus globale [ 2 ].

Les bandes de Bollinger mesurent uniquement l'intensité de la volatilité et la direction empruntée par la moyenne, elles n'indiquent pas combien de temps la situation observée va durer. La pertinence des bandes de Bollinger est limitée par l'absence de pondération selon les volumes correspondants, accordant donc une signification statistique égale à des transactions conclues à des prix atypiques, pour de très faibles volumes, comparativement à la signification qu'il convient d'accorder aux larges consensus représentant de forts volumes.

Les bandes de Bollinger ont rejoint l'arsenal maintenant classique du parfait analyste. L'utilité de cet indicateur est démontrée, étudions le. Les bandes de Bollinger sont deux lignes placées à distance fixe au-dessus et au-dessous d'une moyenne mobile donnée, formant un canal. Elles permettent de savoir quand les cours s'éloignent trop d'une moyenne en prenant en compte la volatilité. Lorsque les cours sortent par exemple de la bande supérieure, on peut dire que la valeur croît avec force.

L'inverse pour la bande du bas. Plus les cours varient vite dans les deux sens, plus les bandes s'écartent. Vous connaissez désormais bien le titre IBM, continuons avec. Ainsi, on voit ici que fin octobre, l'écart des deux courbes orange de la Bollinger était deux fois plus grand que fin septembre.

Et de fait, la volatilité sur 20 jours période de calcul des bandes était importante fin octobre, au moment où la valeur était sortie de son sommeil. Côté réactivité, on ne peut guère mieux. Nous tenons là l'indicateur le plus prompt à réagir, comme l'a prouvé le point fléché 1. D'où le succès de cette Bollinger très voyante dans les marchés à tendance. L'écartement et le resserrement des bandes de Bollinger est parfois délicat à juger visuellement.

Pour cette raison, le graphique ABC Bourse propose un indicateur secondaire appelé "Bollinger bandwith". Ce dernier est une mesure de l'écartement des bandes.

Copyright © 2017 · All Rights Reserved · Maine Council of Churches